Un temps fort du Carême 2017 : la veillée de prière du 25 mars ! Retrouvez les textes

20170209_Affiche_veillée_vdef_DEF


TEXTES

 

Thème 1 : « La création en partage »

Prière pour notre terre
(Pape François, Encyclique sur l’écologie humaine, Laudato Si 2015)

Dieu Tout-Puissant qui es présent dans tout l’univers
et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.

Inonde-nous de paix, pour que nous vivions
comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.

Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.

Guéris nos vies,
pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté
et non la pollution ni la destruction.

Touche les cœurs de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.

Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose,
à contempler, émerveillés,
à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.

Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

 

Thème 2 : « Aider l’autre »

Donne-moi quelqu’un
(Prière de Mère Térésa pour les coopérateurs japonais)

Seigneur, quand je suis affamé,
donne-moi quelqu’un qui ait besoin de nourriture.

Quand j’ai soif, envoie-moi quelqu’un qui ait besoin d’eau.
Quand j’ai froid, envoie-moi quelqu’un à réchauffer.

Quand je suis blessé, donne-moi quelqu’un à consoler.
Quand ma croix devient lourde, donne-moi la croix d’un autre à partager.

Quand je suis pauvre, conduis-moi à quelqu’un dans le besoin.
Quand je n’ai pas de temps, donne-moi quelqu’un que je puisse aider un instant.

Quand je suis humilié, donne-moi quelqu’un dont j’aurai à faire l’éloge.
Quand je suis découragé, envoie-moi quelqu’un à encourager.

Quand j’ai besoin de la compréhension des autres,
donne-moi quelqu’un qui ait besoin de la mienne.

Quand j’ai besoin qu’on prenne soin de moi,
envoie-moi quelqu’un dont j’aurai à prendre soin.

Quand je ne pense qu’à moi,
tourne mes pensées vers autrui.

Amen.

 

Thème 3 : « Trouver Dieu dans l’autre »

L’icône endommagée
(Anthony Bloom, moine orthodoxe dans « Ombres et lumière », 1996)

À moins de regarder une personne et de voir la beauté en elle,
nous ne pouvons l’aider en rien.
On n’aide pas une personne en isolant ce qui ne va pas en elle,
ce qui est laid, ce qui est déformé.

Le Christ regardait toutes les personnes qu’il rencontrait,
la prostituée, le voleur, et voyait la beauté cachée en eux.
C’était peut-être une beauté déformée, abîmée,
mais elle était néanmoins beauté,
et il faisait en sorte que cette beauté rejaillisse.

C’est ce que nous devons apprendre à faire envers les autres.
Mais, pour y parvenir, il nous faut avant tout avoir le coeur pur,
des intentions pures, l’esprit ouvert, ce qui n’est pas toujours le cas…
afin de pouvoir écouter, regarder et voir la beauté cachée.

Chacun de nous est à l’image de Dieu,
et chacun de nous est semblable à une icône endommagée.
Mais si l’on nous donnait une icône endommagée par le temps,
par les évènements, ou profanée par la haine des hommes,
nous la traiterions avec tendresse, avec révérence, le cœur brisé.

C’est à ce qui reste de sa beauté, et non à ce qui est perdu,
que nous attacherions de l’importance.
Ainsi, nous devons apprendre à réagir envers chacun.

 

Thème 4 : « Partager en vérité »

Première épitre de Saint Paul, Apôtre, aux Corinthiens
(Chapitre 13)

Frères,
parmi les dons de Dieu,
vous cherchez à obtenir ce qu’il y a de meilleur.
Eh bien, je vais vous indiquer une voie supérieure à toutes les autres.

J’aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel,
si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour,
je ne suis qu’un cuivre qui résonne,
une cymbale retentissante.

J’aurais beau être prophète,
avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu,
et toute la foi jusqu’à transporter les montagnes,
s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés,
j’aurais beau me faire brûler vif,
s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

L’amour prend patience ;
l’amour rend service ;
l’amour ne jalouse pas ;

il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;
il ne fait rien de malhonnête ;
il ne cherche pas son intérêt ;
il ne s’emporte pas ;

il n’entretient pas de rancune ;
il ne se réjouit pas de ce qui est mal,
mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

il supporte tout,
il fait confiance en tout,
il espère tout,
il endure tout.

L’amour ne passera jamais.

 

Temps de prière partagé :
Prière toltèque pour vivre en communion d’Amour
avec notre Créateur (Les quatre accords toltèques – Don Miguel Ruiz)

En ce jour, nous te demandons, ô créateur de l’Univers,
de venir à nous et de partager avec nous une puissante communion d’Amour.

Nous savons que ton vrai nom est Amour,
que de communier avec toi signifie partager avec toi la même vibration, la même fréquence que la tienne , parce qu’il n’y a que toi dans l’Univers.

Aujourd’hui, aide-nous à être comme toi,
à aimer la vie, à être la vie, à être l’amour.
Aide-nous à aimer comme tu aimes, sans condition,
sans attente, sans obligation et sans jugement.
Aide-nous à nous aimer et nous accepter sans jugement,
car lorsque nous nous jugeons, nous nous culpabilisons
et ressentons le besoin d’être puni.

Aide-nous à aimer tout ce que tu as créé, inconditionnellement, en particulier, les autres êtres humains, surtout nos proches, nos parents et ceux que nous nous efforçons tant d’aimer, car lorsque nous les rejetons, nous nous rejetons nous-mêmes et lorsque nous les rejetons, c’est toi que nous rejetons.

Aide-nous à aimer les autres, tels qu’ils sont, sans condition.
Aide-nous à les accepter tels qu’ils sont, sans jugement, car si nous les jugeons, nous les déclarons coupables, et nous les critiquons et nous ressentons le besoin de les punir.

En ce jour, lave notre cœur de tout poison émotionnel,
libère notre esprit de tout jugement
afin que nous vivions intégralement, dans la Paix et dans l’Amour.

Aujourd’hui est un jour spécial.
Aujourd’hui nous ouvrons nos cœurs, pour aimer à nouveau, afin de pouvoir nous dire les uns les autres, « Je t’aime », sans peur et en le ressentant vraiment.

Aujourd’hui, nous nous offrons à toi.
Viens à nous, sers-toi de nos voix, de nos yeux, de nos mains
et de notre cœur, pour que nous puissions nous offrir
en une communion d’amour à chacun.

Aujourd’hui, ô Créateur, aide-nous à être exactement comme toi.
Merci pour tout ce que nous recevons en ce jour,
en particulier, la liberté d’être qui nous sommes vraiment.      AMEN

 

Thème 5 : « Partager c’est tout donner »

Texte de Frère Pierre-Marie
(Fraternité monastique de Jérusalem)

Si tu es unifié, tu seras unifiant;
si tu es pacifié, tu seras pacifiant.

Aime-toi humblement et fièrement de l’amour dont Dieu t’aime,
et à partir de là, aime ton prochain comme toi-même.

Aime-toi jusqu’à l’oubli de toi.
Il y a l’amour qui reçoit, l’amour qui partage, l’amour qui donne,
l’amour qui se donne et enfin l’amour qui s’immole.
Dieu t’attend jusque-là.

Si tu peux dire un jour que tu ne te recherches plus,
tu mèneras la vie la plus heureuse que l’on puisse voir
et l’amour de Dieu à travers toi transparaîtra.

 

Thème 6 : « Partager la Bonne Nouvelle »

« Vous êtes la lumière du monde »
(Saint Matthieu 5, 14-16)

Vous êtes la lumière du monde.
Une ville au sommet d’une colline n’échappe pas aux regards.
Il en est de même d’une lampe : si on l’allume,
ce n’est pas pour la mettre sous une mesure à grains.

Au contraire, on la fixe sur un pied de lampe
pour qu’elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

C’est ainsi que votre lumière doit briller devant tous les hommes, pour qu’ils voient le bien que vous faites
et qu’ils en attribuent la gloire à votre Père céleste.

Les commentaires sont fermés