La lettre : Septembre 2017 – Annoncer la Parole

La chapelle Notre Dame de la Sagesse est parole de Dieu dans ce quartier de Paris. Elle a été voulue par le cardinal Jean-Marie LUSTIGER pour être présence D’Église, lieu vivant et habité où tout homme qui entre, puisse trouver une dimension intérieure, religieuse et spirituelle de sa vie. Elle parle d’elle-même par son architecture, sa simplicité, sa sobriété et sa beauté. La première fois que je suis entré, j’ai été saisi et porté au silence. Le carré d’or derrière l’autel attire le regard et reflète la lumière de Pâques, lumière de la résurrection.

En cette rentrée 2017-2018, je vous propose comme fil rouge l’annonce de la parole de Dieu. Nous le savons et nous le constatons, nous sommes une poignée de chrétiens pratiquants dans ce quartier. Petite communauté de fidèles résidents ou dans les entreprises à proximité, nous nous retrouvons avec joie pour des célébrations. Nous recevons la Parole, nous la méditons et nous essayons de la vivre au quotidien. A nous de la transmettre aux autres, ceux avec qui nous vivons, nous travaillons, que nous rencontrons d’une manière ou d’une autre. C’est vrai, ce n’est pas facile aujourd’hui, car les obstacles sont nombreux. Dans une entreprise comment témoigner de sa foi chrétienne, de son appartenance à L’Église, tout en respectant le principe de la laïcité ? Dans sa famille comment dire ses convictions religieuses à son conjoint, ses enfants, sa famille tout en étant crédible ? Avec ceux qui ne partagent pas notre foi, comment en parler avec respect ? Autant de questions que nous nous posons et qui peuvent nous paralyser, nous amener à être tellement discret que nous nous demandons parfois : suis-je témoin de ma foi chrétienne ?

Chacun bien sûr doit trouver les modes, les moments, les paroles adéquates pour annoncer la Parole de Dieu. La chapelle peut nous aider à approfondir cette parole, par exemple en participant une fois par mois le jeudi au groupe biblique. Cette année, nous lirons le cycle d’Abraham, dans la Genèse. Homme de foi, croyant dans la parole qui lui est adressée, il sera notre guide et nous fera découvrir combien la relation à Dieu change nos vies et nous appelle à la nouveauté. Autre proposition qui n’a pas encore été discutée en conseil, pourquoi ne pas profiter du Carême pour partager ensemble sur les évangiles ? Un livret pourrait être édité avec les textes, des questions, des références pour approfondir la Parole, la partager et voir comment la diffuser ? Ces groupes pourraient se réunir à l’heure du déjeuner, en fin d’après-midi, le soir, le w.e.

Toutes les idées sont les bienvenues. N’hésitez pas à m’en faire part, elles seront toutes étudiées, discutées et décidées par le conseil. Soyons inventifs. Je sais que pour le monde des professionnels, le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint sont des grands moments pour la chapelle. Pourquoi ne pas penser à d’autres rendez-vous possibles pour préparer Noël par exemple ?
Puissions-nous entrer ensemble dans cette dynamique de l’annonce de la Parole de Dieu à tous, car comme dit l’apôtre Paul aux Romains, « la parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur », à chacun de la prononcer avec foi et joie.

Père Jean COURTES, chapelain

Les commentaires sont fermés