La lettre : Noël 2017, janvier 2018

Noël 2017 –  Janvier 2018

Chers lecteurs,

En ce temps de Noël, vous avez souhaitez à vos familles, amis, collaborateurs, de bonnes fêtes en ajoutant « bon et joyeux Noël », tant vous voulez que la paix, la joie soient au rendez-vous pour tous.  Vous avez fêté NOËL il y a quelques jours et vous savez combien cette fête compte pour les chrétiens, car elle est une BONNE NOUVELLE. Comme toute naissance, celle de Jésus remplit de joie, d’amour et d’espérance et pourtant, nous pouvons nous demander ce qui a changé dans le monde depuis 2000 ans ? En relisant l’histoire de notre humanité, nous comprenons bien le texte d’Isaïe (8° siècle av JC) qui nous dit que nous marchons dans un univers d’ombres et de ténèbres. Et pourtant aujourd’hui, la naissance de Jésus est et reste une bonne nouvelle pour tous. Pourquoi ?  Au moins trois raisons :

La première Bonne Nouvelle de Noël est la réalisation de la promesse de Dieu pour le monde : par l’histoire de son peuple, par les prophètes, par la bible et la foi d’Israël,  il dit son amour et sa volonté de ne pas laisser l’humanité dans le malheur. A Noël, Dieu prend définitivement la parole : Il vient parmi nous, Il devient l’un d’entre nous, Il nous donne tout son amour, sa vie.

La deuxième Bonne Nouvelle de Noël est que Dieu entre dans notre histoire comme chacun d’entre nous. Il né dans une famille, une fratrie, un coin de Palestine, il parle une ou deux langues, pratique un métier, une religion, etc. Jésus, un homme historique qui va marquer l’histoire. Avec quelques hommes et quelques femmes, il va prêcher que Dieu est amour et que tout homme est invité à vivre l’amour et le don de soi. Pour ce message, il va donner sa vie.

La troisième Bonne Nouvelle de Noël est que notre histoire et celle du monde sont marquées par cet amour de Dieu et la réponse de millions d’hommes et de femmes  à cet appel à aimer. Depuis plus de 2000 ans, l’amour, la fraternité, l’amitié, le partage, le soutien ont tissé leur quotidien et les ont rempli de joie. Pour eux, l’Incarnation de Dieu en Jésus a été une révélation. Pour nous aujourd’hui, c’est Noël, chaque fois que nous aimons en acte et en vérité. Oui, c’est Noël chaque fois que nous vivons le grand commandement que Jésus nous a laissé : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous aime »

La Bonne Nouvelle de Noël, c’est Jésus, c’est nous, quand nous aimons.

Alors que nous souhaiter d’autre en ce début d’année ?

En 2018, l’amour aura-t-il un avenir ?

Oui, car le chemin de la fraternité

trace sa trajectoire

entre la rencontre et l’émotion

la réciprocité et l’affection,

le partage et la relation

Oui, car nous marchons sur ce chemin d’humanité

qui nous sort de la peur et  du doute

qui nous annonce une seconde création

qui nous fait vivre à l’autre dimension

Oui, car nous traverserons la nuit avec courage

en attendant la divine douceur

en croyant toujours au bonheur

en partageant les grandes valeurs

2018 sera l’année de l’amour

car nous nous unirons

pour faire grandir notre monde en humanité

en vivant l’humilité, la douceur, la patience,

le courage et le pardon en un mot : l’AMOUR

Paul de Tarse, puisant dans sa foi au Christ

l’a chanté aux chrétiens de Corinthe.

Ses mots résonnent encore à nos oreilles

et réchauffent nos cœurs :

l’AMOUR ne passera jamais

Bonne et heureuse année 2018

Père Jean COURTES, chapelain

Les commentaires sont fermés