Vendredi 9 février 2018 : L’honneur perdu de Katharina Blum d’Heinrich Böll

Le vendredi 9 février 2018 de 19h00 à 20h30, à la Maison Notre-Dame de la Sagesse,

13 bis rue Abel Gance 75013 (rue piétonne parallèle à la chapelle)

L’honneur perdu de Katharina Blum d’Heinrich Böll, présenté par N Champalbert.

Libre participation aux frais

Dix incontournables de la littérature allemande.

Le mercredi 20 février 1974, tandis que le carnaval bat son plein dans une ville rhénane, une jeune femme quitte son appartement pour se rendre à une réception. Le dimanche suivant, elle sonne à la porte d’un commissariat de police pour déclarer qu’elle vient d’abattre un journaliste de plusieurs coups de feu. Que s’est-il passé? Comment un être paisible et réfléchi a-t-il été amené à commettre cet acte désespéré? C’est que, devenue subitement l’héroïne d’un fait divers politique – criminel, diraient certains – et la proie de journalistes sans scrupules, Katharina Blum a, en quatre jours, fait la découverte de l’injustice et l’apprentissage de la révolte. Car c’est bien l’histoire d’une révolte que Heinrich Böll, Prix Nobel, nous relate ici. Une révolte à double titre, celle de Katharina reflétant celle vécue par l’auteur tout au long de l’année 1972. On se souvient qu’indigné par les débordements mensongers de la presse à sensation contre Andreas Baader et Ulrike Meinhof, il avait pris leur défense dans un article devenu, célèbre, et avait vu cette presse se déchaîner contre lui. Ce n’est pas seulement le procès d’un type de journalisme que l’on intente ici, c’est aussi celui du lecteur qui tolère qu’à coups de demi-vérités ou de demi-mensonges, lui soient livrées en pâture la réputation et l’intimité de ses concitoyens, tandis que l’on nous invite à méditer sur le mal de notre temps LA VIOLENCE.

 

 

Église de Paris 13ème arrondissement

Les commentaires sont fermés