Célébration des Rameaux et de la Passion

Célébration des Rameaux et de la Passion                                                                                          25 mars 2018

 

Étrange dimanche où nous fêtons la joie et son contraire. A peine suivons-nous la foule en liesse qu’il nous faut descendre dans les bas fonds d’un procès expédié et d’une condamnation à mort. Après avoir chanté « Hosanna, bénis soit celui qui vient au nom du Seigneur », nous voilà plongés dans le silence de la mort. Souvenirs, compassion et communion avec celui qui est au cœur de notre foi et de notre espérance.

La liturgie des Rameaux veut tenir ensemble mort et résurrection. Elle veut nous ouvrir au mystère de sa vie donnée entièrement à son peuple et à son Père. Jésus monte à Jérusalem sachant que ses jours sont comptés. Il veut aller jusqu’au bout d’une offrande qu’il veut totale et définitive.

Suivons-le pas à pas. Entrons dans cette Semaine Sainte en communiant avec la foule qui l’acclame. Réjouissons-nous de le connaître, de le reconnaître comme important pour nous. Réjouissons-nous avec tous les chrétiens du monde parce qu’il est au centre de notre vie et nous révèle le Père. Réjouissons-nous avec le peuple de Dieu, car Dieu tient sa promesse, il a envoyé son Fils pour nous ouvrir la grande porte de la Vie.

Mais, comme nos frères d’Orient, nous savons que le chemin de croix n’est pas loin et qu’il est à vivre.  Alors, accompagnons-le, lui le Fils de Dieu, dans sa Passion, qui nous touche et nous émeut. Accompagnons-nous dans nos épreuves et entrons en communions avec nos frères qui subissent la guerre, les déplacements et l’exil. Là aussi, le silence s’impose devant tant de souffrances imméritées et de morts prématurées.

Entrons dans cette Semaine Sainte dans la joie et la gravité. Essayons de communier au jour le jour avec ce que Jésus a vécu. Prions pour ceux qui comme lui, vivent la passion avec courage. Avançons vers ce matin de Pâques, où, nous le savons, l’amour sera plus fort que la mort.

Bonne semaine sainte à tous

 

  Père Jean COURTES

 

 

Les commentaires sont fermés