Baptisés – 13 janvier 2019

Beaucoup d’entre nous ne se souviennent pas de leur baptême, parce que leurs parents l’ont demandé pour eux. Ceux qui ont été baptisés adolescents ou adultes se rappellent les étapes préparatoires et les engagements qu’ils ont pris. Etre baptisé, c’est avoir été « plongé » dans la vie du Christ, c’est-à-dire, avoir reçu cette vie de Dieu. Bien sûr, Dieu aime tous les hommes et nous sommes tous ses enfants, mais par le baptême nous prenons conscience de notre filiation, nous la célébrons et nous prenons l’engagement de vivre comme tel. Par le baptême, Dieu vient habiter dans l’homme. A tout baptême, Noël continue !

Si nous avons été baptisés bébés, nous avons été invités à faire plusieurs démarches explicites de Profession de Foi, soit au moment de notre Première Communion, de notre Profession de Foi ou de tout autre sacrement que nous avons reçu. A chaque fois, nous avons réaffirmé que Dieu était présent dans notre vie et qu’il y jouait un grand rôle Et chaque fois que nous participons à la messe du dimanche, nous renouvelons notre foi en redisant le « Je crois en Dieu ».

En ce dimanche du baptême de Jésus, nous sommes invités à reprendre conscience de notre baptême et de son enjeu. Alors redisons avec force et joie :

  • Oui, je crois en Dieu le Père, qui nous ouvre son cœur et sa vie.
  • Oui, je crois en ce Dieu de l’alliance qui change nos vies personnelles et collectives.
  • Oui, je crois que Dieu a envoyé son Fils Jésus parmi nous.
  • Oui, je crois que Jésus est ressuscité, et qu’il nous ouvre à la vie éternelle.
  • Oui, je crois au saint Esprit, qui est présence de Dieu en nous et entre nous aujourd’hui.
  • Oui, je crois en l’Eglise, communauté fraternelle créée par Jésus qui a pour mission d’annoncer l’amour de Dieu à toute l’humanité

En ce dimanche du baptême de Jésus, renouvelons notre engagement et notre désir de vivre comme ses disciples, fidèles à l’évangile, à l’eucharistie et à la vie fraternelle. Le chemin des catéchumènes est pour nous un bon stimulant.

Père Jean COURTES

Les commentaires sont fermés