Invités à la fête ! – 20 janvier 2019

A première vue, tout peut paraître invraisemblable : plus de vin, c’est incroyable dans un mariage ! l’intervention de Marie auprès de Jésus, sait-elle quelque chose sur ses pouvoirs ? 600 litres d’eau changés en vin, c’est la démesure, le gaspillage ! Quelle est la Bonne Nouvelle que Jean nous annonce avec ce premier signe ?

 

Tout se passe lors d’un mariage. C’est à la fois un jour de rupture et celui d’une nouvelle vie. Rupture avec le passé : les mariés quittent leurs parents, leurs familles, leurs maisons, pour vivre ensemble ailleurs et autrement. Jésus marque cette rupture entre l’ancienne et la nouvelle alliance qu’il inaugure. Il le paiera de sa vie ! Le mariage est un jour d’alliance, de nouveau contrat et d’un engagement des deux partis pour la vie. Dieu a fait alliance avec Abraham, Moïse, les patriarches et tout un peuple. En Jésus, il fait alliance avec l’humanité toute entière.

 

A Cana, Marie joue le rôle d’intermédiaire attentionnée. Elle voit, comprend et anticipe. Elle intervient auprès de Jésus pour qu’il sauve la situation. Depuis le début de l’Eglise, Marie a été choisie par les chrétiens pour intercéder, porter à la connaissance de son Fils, leurs prières et plaider leurs causes. Aujourd’hui encore, Marie a une place privilégiée dans le cœur des croyants.

 

A Cana, Jésus accomplit son premier acte de sa vie publique. Jusque là il était inconnu. Par sa demande, Marie le provoque et en quelque sorte, l’oblige à naitre à sa vie de Fils de Dieu. Il change l’eau en vin de la fête. Il changera plus tard le vin en son sang de l’alliance nouvelle et éternelle, versé pour la multitude.

 

A Cana, Jésus change de vie. Il part sur les routes de Palestine et avec une poignée de disciples va parler du Dieu de l’Alliance autrement. Il fait découvrir que Dieu est notre Père et que nous sommes ses enfants, des frères et sœurs. Il annonce que l’amour de Dieu est universel, que la vie éternelle est pour tous.

 

Par cet évangile, Jean nous invite à la fête : nous sommes les invités du mariage de Dieu avec l’humanité. Le vin ne manque pas, car c’est Jésus qui le donne en permanence dans l’eucharistie. L’amour est omniprésent dans ses paroles et ses gestes. La joie est au rendez-vous, parce que l’Esprit nous invite à faire comme Marie, à demander que le vie et la fête continue. Alors arrêtons ! de faire la tête, pour passer à la fête !

 

Père Jean COURTES

Les commentaires sont fermés