Dieu ouvre de nouveaux chemins ! 5° dimanche de carême – 7 avril 2019

Représentez-vous la scène : la femme est entourée d’hommes, Jésus est en face, les pharisiens et les scribes l’accusent, mais leurs yeux sont rivés sur le visage de Jésus. Ils veulent le prendre en faute, avoir sa peau, ils sont sûrs de leur fait. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. Jésus au nom de la Loi leur demande de faire un examen de conscience. Ils le font et tous s’en vont !

Le dialogue entre cette femme et Jésus est me semble-t-il l’essentiel du message évangélique : « Je ne te condamne pas, va, ne pèche plus ».Au nom de l’amour, Dieu pardonne. Entendons bien : Jésus ne lui dit pas que ce qu’elle a fait n’est pas grave, qu’elle a des circonstances atténuantes, que sa faute est effacée. Non, comme tout juif croyant, Jésus condamne l’adultère, mais il lui donne une chance, une possibilité de changer, de vivre autrement.

Derrière la femme adultère, peut-être nous reconnaissons-nous et comme les pharisiens et les scribes faisons-nous un examen de conscience. Nous connaissons nos infidélités à l’amour de Dieu et de nos frères. Nous savons que nous nous sommes éloignés et qu’il serait juste que nous soyons sanctionnés. Mais Dieu nous propose par Jésus un changement de vie : va, tu es libre, fais le bon choix pour demain. Et Dieu nous en donne la force. Qu’a fait cette femme de l’évangile ? Nous ne le savons pas. J’aime à penser qu’elle a fait le choix que Jésus lui a proposé.

En ce dimanche du CCFD, ce texte nous fait réfléchir aussi au niveau collectif. Notre péché n’est-il de laisser de nombreux pays du monde dans la misère ? Pourquoi n’entendons-nous pas l’appel de Jésus à vivre autrement en étant solidaire et en voulant instaurer un monde plus juste et plus fraternel ? Allons-nous y répondre concrètement, car nous le pouvons si nous le voulons. La quête du CCFD est un moyen parmi d’autres.

Dieu nous ouvre de nouveaux chemins personnellement et collectivement en particulier celui du don, du partage et de la fraternité. A l’approche de Pâques, ce texte d’évangile nous annonce déjà la résurrection pour tous.

Père Jean COURTES

Les commentaires sont fermés