Dimanches des Rameaux et de la Passion – 14 avril 2019 – Joie et recueillement !

En ce début de la semaine sainte, nous sommes dans la joie de la reconnaissance. Nous nous unissons à la foule de Jérusalem pour chanter « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ». Oui, il est l’envoyé de Dieu, il est le Messie attendu, il est le Fils, celui qui nous fait connaître Dieu son Père, celui qui nous manifeste définitivement son amour et son alliance. Aujourd’hui, en cette fête des Rameaux nous pouvons chanter en canon avec tous les chrétiens du monde : Vive Dieu, Vive Dieu, Vive Dieu !

Mais nous connaissons la suite, nous savons qu’il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Et nous sommes ses amis, il a donné sa vie pour nous. Il l’a fait à la mesure de sa parole, celle de Dieu. Il l’a fait à Gethsémani à la mesure de sa prière. Il l’a fait dans le silence de son procès, de la croix et du tombeau vide. En Jésus, Dieu aime l’homme et le manifeste au monde d’une manière définitive et permanente au matin de Pâques. Pour l’heure, c’est au pied de la croix que nous l’attendons.

Pendant cette semaine, nous allons relire les dernières pages de la vie de Jésus, nous allons méditer sur sa fin tragique et nous allons entrer dans le silence de l’attente de la résurrection. Laissons-nous porter par ces textes forts, entrons en communion avec ses disciples présents mais à distance, interdits par ce qui se passe et penauds d’y participer si peu. Essayons tout simplement de suivre ce chemin qui passe par le lavement des pieds, la croix et la mort, mais qui débouche sur la joie de Pâques. « Mort où est ta victoire » écrivait Paul aux Corinthiens. En route pour passer avec lui de la mort à la Vie.

Père Jean COURTES

Les commentaires sont fermés