Aimer, se souvenir, vivre en paix ! – 6° dimanche de Pâques

C’est la Première Communion à Notre Dame de la Sagesse et les enfants en lisant l’évangile de ce dimanche ont retenu les trois mouvements : aimer, se souvenir, faire la paix. Jésus donne ses dernières consignes. Il sait que ses jours sont comptés, il leur laisse son testament spirituel. Vous m’aimez, leur dit-il, gardez mes paroles. Souviens-toi Pierre que je t’ai choisi au port alors que tu réparais tes filets. Souviens-toi que je t’ai appelé en te disant : viens et suis moi, je ferai de toi un pécheur d’hommes. Souviens-toi Zachée que je t’ai demandé de descendre de ton arbre et de me préparer un bon repas. Tu as changé complètement de vie à ce moment-là. Souviens-toi, la Samaritaine, quand je t’ai demandé à boire en plein midi, au bord du puits, sous un soleil brulant et que tu m’as raconté ta vie ! Souviens-toi, maman Marie, quand tu m’as cherché partout et que j’étais dans la temple pour m’occuper des affaires de Dieu mon Père. Gardez ces paroles, méditez-les, elles sont vos fondations de vie. L’Esprit saint que je vous donnerai, vous fera souvenir de tout cela. Il vous redira que Dieu est plus grand que moi, que vous devez vous aimer les uns, les autres, comme je vous ai aimé, que je vous donne la paix, non une paix passagère et fragile, mais une paix profonde du cœur. Je vous assure que je serai avec vous jusqu’à la fin du monde.

Cette paix, le Christ nous l’a laissé en héritage. A nous de la vivre entre nous par des gestes fraternels de proximité, d’amitié et de concorde. Allons jusqu’au pardon en exprimant notre repentir et notre volonté de vivre en paix. Vivons-là au quotidien dans les petites choses avec ceux qui nous entourent. La paix est comme une graine précieuse à conserver en la cultivant. A chacun et en communauté d’Eglise de garder les paroles de Jésus, de’ nous en souvenir et de les actualiser avec l’aide de l’Esprit pour vivre et partager la paix de Dieu.

Père Jean COURTES

Les commentaires sont fermés