Baptisés dans l’Esprit saint et dans le feu !

Jean le Baptiste est haut en couleur : un vêtement de poil de chameau, une nourriture sobre et nature, une voix puissante qui appelle à la conversion. Jean le Baptiste, l’homme qui veille et qui attend l’envoyé de Dieu ; l’homme qui a conscience de sa vocation et qui sait qui il est ; l’homme qui interpelle vigoureusement ses contemporains. Méditer sa parole aujourd’hui, c’est le suivre sur son chemin de vérité et de changement.

Il annonçait jadis un baptême dans l’Esprit saint et dans le feu. Nous l’avons reçu au nom du Père et du Fils et du saint Esprit, et aujourd’hui, nous prenons conscience que nous devons être comme des Jean le Baptiste dans notre monde. Baptisés, nous sommes fils et filles de Dieu, vivant de son amour au quotidien, nous sommes porteurs de non message d’alliance et d’amour. Nous avons reçu la mission d’être ses relais dans notre mètre carré de terrain, prêts à répondre de l’espérance qui est en nous. Si oui, quand et comment ? Si non, pourquoi ? Quand parlons-nous de notre foi en Dieu, au Christ ressuscité ? Quand manifestons-nous notre lien avec l’Eglise ? Quand avons-nous une parole qui interpelle les autres ?

Vous cherchez des occasions pour dire votre foi ? En voilà quelles que unes : la presse parle souvent des migrants, dites-vous clairement qu’ils sont nos frères en humanité et qu’ils ont droit à être accueillis avec compassion et fraternité ? Le faire, c’est vivre l’évangile. La presse évoque de temps en temps ces jours-ci les cas de pédophilie dans l’Eglise, dites-vous clairement que vous appartenez à cette Eglise et que vous condamnez fermement ces actes et vous montrez-vous proches des victimes ? Le faire, c’est vivre l’évangile. Quand vous rencontrez des personnes blessées par la maladie et la mort et qui vous demandent qu’est-ce qu’elles ont fait au Bon Dieu, dites-vous clairement que notre Dieu n’en est pas à l’origine, mais nous accompagne dans l’épreuve et qu’il est notre compagnon de route ? Le dire, c’est vivre l’évangile. Disons-nous souvent que notre Dieu donne sens à notre vie et qu’il nous ouvre le chemin du pardon, de la réconciliation et de l’amour. Des occasions nous n’en manquons pas !

Oui, nous sommes baptisés dans l’Esprit saint et dans le feu pour être porteurs de ces paroles lumineuses pour nos vies car son amour est plus fort que tout, même de la mort et il nous aime ! N’ayons pas peur de déranger, mais soyons respectueux, ayons du tact, de la patience, comme le semeur généreux qui fait confiance en l’avenir. Le Christ éclaire notre route et notre vie. Heureux sommes-nous de croire en lui !

Père Jean COURTES

Les commentaires sont fermés