Allez annoncer ce que vous entendez et voyez ! 3° Avent 15 déc 2019

Le prophète Isaïe décrit un monde merveilleux bien loin de celui dans lequel vit le peuple de Dieu. Il veut transformer la tristesse et la dureté du temps en joie. L’apôtre saint Jacques prêche la patience de l’agriculteur qui sait que la récolte sera au rendez-vous de l’été. Matthieu nous rapporte la réponse de Jésus à la question de Jean le Baptiste : « Allez lui annoncer ce que vous entendez et voyez ». Aujourd’hui, il nous dirait sûrement les mêmes paroles. Alors qu’entendons-nous qui parle du Ressuscité ? que voyons-nous comme signes de sa présence et de son action qui changent la vie des hommes et des femmes d’aujourd’hui ?

A chacun bien sûr de répondre en fonction de sa vie et de ses rencontres. Certains d’entre nous penseront un peu vite qu’ils n’ont rien entendu et vu qui leur parle de la présence de Dieu. Soyons plus attentifs, revoyons la semaine ou le mois écoulés, rappelons-nous les rencontres, les évènements, tout ce qui tisse notre vie. Il y a sûrement des indices et des signes qui nous révèlent la présence et l’action du Christ dans le monde. Pour ma part, la qualité d’écoute et de prière des 13 enfants du caté dimanche dernier m’a impressionnée. Il se passait quelque chose dans leur cœur et leur vie. Pour moi, le Christ était là. Deux catéchumènes adultes se préparent au baptême à la chapelle. Personne n’est allé les chercher. Ils ont frappé à notre porte parce qu’ils avaient rencontré Dieu dans leur vie. Un groupe de couples se réunit tous les mois pour croiser leur vie avec l’évangile de Jésus-Christ. Peu à peu leur regard change et leur vie est plus habitée de cette divine douceur propre aux disciples. Cette femme qui vient de perdre son mari et qui vit aujourd’hui dans la foi et l’espérance qu’il est auprès de Dieu et qu’il veille sur elle. Cette femme d’un certain âge qui malgré la grève des transports va visiter en banlieue une personne seule qui ne peut plus sortir. Je pourrai continuer, tous me parlent concrètement de la présence de Dieu. A vous de faire de même. Mais vous pourriez me dire que tout cela est bien individuel et vous auriez raison. Mais quand je vois le pape François aller à Cuba ou Lampedusa, ou se battre contre l’omerta financière au Vatican par exemple, je vois les fruits de l’Esprit Saint. Quand j’entends les chrétiens au synode sur l’Amazonie, quand je vois se développer tous ces groupes écologiques pour préserver notre planète, quand je vois la solidarité vis-à-vis des malades atteints d’affections rares à travers le Téléthon, quand je vois…

Allez dire aux sceptiques curieux ce que vous entendez et voyez comme signes de la présence du Ressuscité et vous verrez que le Seigneur est bon et bien là sur notre terre

Père Jean COURTES

Les commentaires sont fermés