Voici le fils de Dieu ! 2° dimanche A 19 janvier 2020

Jean le Baptiste annonce quelqu’un qui vient, le Messie. Lui, le croyant, le prophète, le baptiseur voit venir à lui des hommes différents qui veulent mieux vivre leur foi. Il les interpelle, leur rappelle la grande loi de Moïse et les plonge dans l’eau, signe de purification et de renouveau. En voyant venir Jésus, il perçoit, il comprend qu’il est différent. Il est d’ailleurs. Etrange même, Jean-Baptiste dit qu’il était antérieur à lui. Et voilà qu’il donne un témoignage de foi en rappelant que Dieu qui l’a envoyé baptiser, lui a donné les indices pour savoir qui est le Messie. Pour lui, Jésus est le Fils de Dieu.

Et pour nous ? Ne sommes-nous pas des fidèles en attente de certitudes ? Ne sommes-nous pas des « Thomas » voulant des preuves tangibles ? Entendons la parole de Dieu prononcée au baptême de Jésus et que Jean-Baptiste nous rappelle aujourd’hui. Seul Dieu peut nous attester de la filiation divine de Jésus. Nous le savons aucune preuve matérielle, aucun témoignage ne nous convaincront définitivement de sa divinité. Seul Dieu lui-même peut certifier que cet homme Jésus est son fils. Comment y croire ? Pourquoi y croire ?

Nous pouvons y croire en accordant du crédit à la Parole de Dieu et en entrant dans la logique de la vie de Jésus. Il se consacre à l’annonce de l’amour de Dieu, d’un nouveau monde où chacun sera accueilli, aimé, respecté, et d’une vie éternelle faite de communion et de reconnaissance. Jésus parle, prie, guérit, donne sa vie, meurt sur la croix, et ensuite apparait différemment à ses disciples. Avec Dieu l’amour est plus fort que tout ! Pourquoi y croire ? Parce que la foi chrétienne change la vie. Aujourd’hui, celui qui croit en Jésus, Fils de Dieu, se sait aimé de Dieu, se reconnait dans une relation divine qui oriente sa vie et s’ouvre à la perspective de la vie éternelle. Mais cela suppose d’accréditer la parole de Dieu, l’évangile et le témoignage des disciples et des autres chrétiens.

Nous sommes chrétiens grâce à la Parole et à la foi, c’est-à-dire à la confiance que nous lui faisons. Dieu nous appelle à rejoindre son Fils et à vivre notre filiation divine. En cette semaine de l’unité des chrétiens vivons de cette foi et de cette fraternité.

Père Jean COURTES

 

Les commentaires sont fermés