La présence de Dieu – 6° dimanche de Pâques – 17 mai 2020

Rupnik

L’évangile de Jean de ce dimanche est la suite du testament spirituel de Jésus. Avant la séparation il donne ses dernières recommandations : l’aimer, garder ses commandements, reconnaître sa filiation divine. Il leur annonce aussi qu’il ne les laissera pas orphelins, qu’il sera avec eux pour toujours car ils recevront l’Esprit de vérité. Qu’est-ce que l’Esprit de vérité ? D’après l’évangile, c’est celui que Dieu  nous donne pour le comprendre, pour être unis à lui, pour vivre sans peur comme il nous le demande, c’est à dire : aimer.

Nous prions cet Esprit de vérité, quand nous avons besoin  de ses lumières pour résoudre tel ou tel problème ou difficulté, quand nous avons à faire des choix difficiles, quand nous avons du mal à nous décider. Deux propositions intéressantes d’embauche, laquelle choisir ? Une attirance forte pour tel homme, telle femme, que faire quand l’autre ne réagit pas ? Un des enfants choisit une voie que nous n’approuvons pas, quelle parole ?  Une question d’héritage qui nous blesse, quelle attitude prendre ? Une faiblesse passagère de l’autre qui nous met en difficulté, comment réagir ? Etc. Nous en appelons à cet Esprit de vérité et souvent nous restons sur notre attente, car nous ne voyons pas la solution espérée se réaliser.

Pour l’évangile, l’Esprit de vérité c’est l’Esprit de Dieu et non le notre. Il vient nous instruire de la vie divine, c’est à dire de ce qu’il est, de ce qu’il veut et de ce qu’il réalise dans notre monde. Tout l’Ancien Testament, nous révèle que Dieu fait alliance avec les hommes. Gratuite, toujours offerte, elle parcourt le temps et ne se comprend que par l’amour qu’il porte à l’humanité. En Jésus-Christ, il en révèle la profondeur : c’est un amour qui se donne entièrement. Dieu est amour et il n’est que cela ! L’Esprit qu’il nous donne est donc un Esprit d’amour. L’Esprit de vérité, c’est cet Esprit d’amour qui nous unit à lui et entre nous, qui nous permet de mieux le connaître et qui nous invite au double amour : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de tout ton être et de toute ta force ; Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Alors quand nous faisons appel à lui pour discerner, il indique et souligne la solution où l’amour sera plus fort que l’égoïsme, la peur, la discorde, etc. Quand nous faisons appel à lui pour décider, il éclairera la piste où l’amour sera premier. Quand nous faisons appel à lui pour conseiller un proche, il nous inspirera les mots pour qu’il trouve le chemin de la liberté, de la paix et de la joie. L’Esprit de vérité comme dit Paul aux Galates, est amour, paix, joie, patience, bonté, bienveillance, douceur, maitrise de soi. Autrement dit, il est le fruit de l’amour dont Dieu nous aime. En le recevant les disciples deviennent fils et filles de Dieu. En vivant avec lui et par lui, nous annonçons la Bonne Nouvelle de Dieu à tous pour tous.

Encore un mot : Avec le déconfinement certains d’entre nous peuvent revenir sur ce qu’ils ont vécu ces deux derniers mois. Peut-être pourront-ils mettre des mots avec la liste de Paul sur des moments de leur expérience ? L’Esprit de vérité éclaire notre vie.

Père Jean COURTES

Les commentaires sont fermés