La Trinité – 7 juin 2020

Rupnik

La fête de la Trinité et sa définition dogmatique embarrassent de nombreux chrétiens. Pourquoi avoir érigé en dogme, la révélation que Jésus nous fait de Dieu, et ainsi avoir compliqué son approche et sa compréhension, pour nous aujourd’hui ? Depuis des siècles, depuis le début, un seul Dieu en trois personnes pose question à la raison. Pour ma part, ma compréhension de notre Dieu de Jésus-Christ s’appuie sur l’évangéliste saint Jean. Dans sa première lettre, il définit Dieu comme Amour. S’il est amour, il se donne, il se reçoit et ensemble ils se donnent. Je m’explique : toute l’histoire de l’Alliance manifeste un Dieu qui se fait connaître, qui accompagne et fait vivre son peuple. Il lui promet un avenir, il lui donne sa loi, il lui fait traverser les épreuves et maintient forte son espérance. Pourquoi le fait-il ? Saint Jean répond par amour. Par amour, Dieu donne le Verbe, le Fils, le Christ, qui a passé sa vie à accueillir cet amour de Dieu qu’il appelle son Père. Père et Fils s’aiment et sont dans ce mouvement permanent du don et de l’accueil. Il suffit de méditer le Notre Père pour entrer dans cette relation filiale de Jésus. Les évangiles nous rapportent d’ailleurs que très souvent, il se retire pour prier. Quand il chasse les vendeurs du Temple, il réclame que la maison de son Père devienne un lieu de prière. Manifestement, Jésus entretient une relation forte avec Dieu son Père. Et toute sa vie va prouver à quel point, il se donne à son tour pour réaliser la mission que le Père lui confie. Sa prière et son cri sur la croix en sont l’expression définitive.

Avant de partir, Jésus donne à ses disciples son Esprit qui les relie pour toujours et en permanence entre eux et Dieu. Ce don mutuel entre le Père et le Fils se donne à tous les hommes. En fêtant aujourd’hui la Trinité, nous célébrons l’amour de Dieu qui se donne et qui appelle tous les hommes à entrer dans cette dynamique pour qu’à leur tour, ils se donnent. Chrétiens, nous reconnaissons que nous sommes pris dans ce mouvement, nous expérimentons que cet amour de Dieu est en nous, entre nous, en Eglise, nous entendons l’appel à aimer tous les jours davantage comme le Christ nous y engage. La Trinité c’est l’expression de l’amour de Dieu que l’on ne comprend bien que par le cœur !

Père Jean COURTES

Les commentaires sont fermés