Éditorial du chapelain

Bonjour et bienvenue à Notre-Dame de la Sagesse.

En entrant dans cette chapelle, laissez-vous saisir par le silence, la beauté et la lumière. Arrêtez-vous, recueillez-vous, écoutez la voix de la Sagesse et votre cœur. C’est dans le silence que nous nous retrouvons nous-mêmes, que l’essentiel apparaît. C’est dans le silence que Dieu nous parle.

Regardez la beauté dans la simplicité qui saute aux yeux. Le carré d’or derrière l’autel dit avec force la joie de Pâques, l’espérance de la Résurrection, la gloire de Dieu. Il veut manifester combien la foi en Dieu est précieuse à chacun et à la communauté chrétienne. Il nous invite à admirer ce Dieu d’amour qui fait alliance en Jésus-Christ. La croix dorée de l’entrée exprime bien le lien intime entre mort et résurrection, cœur de notre foi chrétienne.

Laissez-vous toucher et ouvrez-vous d’avantage à la transcendance.

La lumière très « travaillée », change avec les heures, le temps et les saisons. Elle nous rappelle nos météos intérieures, nos variations humaines et spirituelles. Elle fait aussi entrer la nature, l’eau, le parc voisin sans oublier l’eau du bassin. Cette lumière éclaire aussi nos vies et nos cœurs. Elle nous invite à regarder, à voir autrement, à espérer.

Vous résidez à proximité, ou vous travaillez dans le quartier, ou vous êtes de passage, poussez la porte de la chapelle pour vous connecter avec soi-même et avec ce Dieu qui nous attend et qui nous parle.

Notre-Dame de la Sagesse fait signe dans ce quartier de Paris.

Elle le fait avec nous tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

Père Courtès-Lapeyrat, Chapelain

 

 

 

Les commentaires sont fermés